Premiers pas avec MongoDB

Après avoir vu une introduction et installation sous Windows de la base de données orienté document MongoDB, nous allons passer à l’utilisation de MongoDB via la ligne de commande pour se familiariser un peu. La commande mongo fournit un environnement JavaScript avec un accès au langage JavaScript et des fonctions standard ainsi que d’une interface de base de données complètes pour MongoDB.

On suppose que vous avez installé MongoDB, si ce n’est pas le cas, vous pouvez le faire maintenant . Sinon il existe ce lien try.mongodb.org pour pratiquer un peu.

Connexion à une base de données

Pour utiliser MongoDB, entrez simplement mongo dans un terminal

connect_mongoDB

Par défaut, la commande mongo  recherche un serveur de base de données en écoute sur le port 27017 sur l’interface localhost. Pour se connecter à un serveur sur d’autre port ou interface, vous pouvez utiliser                         –port et –host options.

Dans notre cas, nous avons lancé la commande mongo qui va nous connecter sur une base de données test par défaut,  à tout moment vous pouvez savoir la base de données actuelles en émettant l’opération suivante db

current_db

Le shell de MongoDB se lance alors et vous connecte automatiquement à la base test, Si vous souhaitez vous connectez à une autre base de données au démarrage du shell, passez son nom en paramètre à la commande mongo

connect_foot

Si vous souhaitez changer une autre base de données, vous n’avez qu’à lancer cette opération à partir du shell mongo : use blog

recap_mongo

Créer une collection et insérer des documents

Nous allons créer une collection nommée testData et insérer par la suite des documents dans cette collection qui sera dans la base de données nommé blog

  1. Créer deux documents nommés a et b en utilisant cette syntaxe :
  • a = { name : « amine » }
  • b = { age : 26 }
  1. Ensuite nous allons insérer ces deux documents dans la collection testData 
  • db.testData.insert( a )
  • db.testData.insert( b )

Lorsque vous insérez le premier document, mongod va créer la base de données blog et la collection testData 

mongo_insertion_collections

Maintenant, nous allons récupérer les documents que nous venons d’insérer, via le shell mongo : db.testData.find()

Cette opération retourne les résultats suivants :

mongo_find

Tous les documents MongoDB doivent avoir un champ _id  avec une valeur unique.  C’est le moyen utilisé par MongoDB pour identifier de façon unique un enregistrement.  Nous allons ajouter quelques documents à notre collection testData, via le shell mongo en utilisant un for :   for(var i = 0; i<=25; i++) db.testData.insert( {x : i } )

A ce stade nous avons une collection testData avec plusieurs documents. pour pouvoir les afficher, toujours avec le shelll mongo :

  • var c = db.testData.find()
  • while(c.hasNext()) printjson( c.next() )

mongo_liste_cursor

Maintenant , vous pouvez lâcher vous mains avec des tests de récupération des données, plus de détails sur ce  lien

mongo_find_limit

mongo_list_projection

Pour plus de détails sur les requêtes, vous pouvez consulter ce lien