Gérer Votre stress

Ajouter un commentaire

Savoir que vous n’avez que peu de temps pour convaincre est en soi un important facteur de stress. Apprendre à gérer vos émotions dans les moments qui précèdent votre brève intervention devient de ce fait crucial.

  1. Soyez objectif

Si vous pensez que vous allez tout rater, vous augmentez vos risques d’échec. Prenez conscience que votre trad et votre stress sont liés en partie à la crainte imaginée d’un refus immédiat de votre interlocuteur

  • Avant d’aborder votre interlocuteur, vous sentez monter l’anxiété : Celle-ci est pernicieuse car elle déclenche des pensées automatiques négatives :
    • ces pensés se concentrent uniquement sur le danger et sur ce qui va mal;
    • elles vous poussent à tout exagérer
    • elles vous incitent à vous croire responsable des événements qui se produisent

Ces pensées automatiques et négatives sont à limiter : ce ne sont que des croyances qui vous trompent sur la réalité.

  • Pour aborder cette situation avec plus de de sérénité et tous vos moyens, soyez plus objectif sur la situation
    • observez les effets que le trac et le stress produisent sur vous (sentiment d’échec, malaise)
    • cherchez les raisons pour lesquelles vous pourriez avoir le trac (mauvais moment, manque d’empathie,…)
    • regardez les choses sous un angle favorable ( vous avez bien préparé..)
    • concentrez-vous sur votre désir de réussite
    • prenez du recul : imaginez comment quelqu’un analyserait la situation

En suivant ces conseils, vous ne jugerez plus  la réalité sous le seul éclairage de vos croyances négatives. Votre intervention comporte toujours des risques mais  vous êtes lucide sur vos nombreuses chances de réussite.

  1. Préparez-vous mentalement

Pour vous préparer mentalement de manière efficace, habituez-vous à pratiquer la visualisation. Cette technique est bien adaptée à la préparation d’interventions courtes car vous pouvez vous imaginer toute la durée de celle-ci. Pour visualiser, respectez les étapes suivantes

  • installez-vous au calme et relaxez-vous
  • imaginez le cadre, le contexte et les personnages de votre intervention
  • relaxez-vous en respirant profondément
  • imaginez les réaction favorables de votre interlocuteur ou de votre auditoire

En procédant ainsi régulièrement, vous envisagez tous les risques vous augmenterez sensiblement votre efficacité par ce que vous vous projetez dans la réussite

Si vous aimez, vous partagez avec vos amis

Référence : Sept minutes pour convaincre